null
 

La Caisse Régionale de la CORSE


 
 
Toutes les publications officielles et règlementées :
 

L'histoire du Crédit Agricole de la Corse en quelques dates


De 1907 à 1964 : le temps des fondations

La Caisse Régionale du Crédit Agricole Mutuel de la Corse fut créée à Corte le 17 novembre 1907.
Après une période de cessation d'activité entre les deux guerres (1912 - 1947), M. Balisoni est nommé président de la Caisse Régionale.
Le capital social est alors de 100 000 Francs. Après la guerre, la Caisse Régionale compte 50 employés et 5 points de vente.
L'encours global de prêts est de 153 millions de Francs et l'encours global de collecte de 63 millions de Francs.

De 1965 à 1971 : l'expansion régionale

La Caisse Régionale amorce son véritable développement régional. Elle édifie son premier véritable siège social à Ajaccio dès 1966.
Son encours de crédit est constitué à 95% par les financements agricoles. Elle accuse alors un déséquilibre certain entre ressources et emplois.
Elle opère son recrutement de façon massive, sous la pression des volumes à traiter. La Caisse Régionale accuse un large retard en matière d'informatisation qu'elle commence à aborder.
Réussissant ce changement d'échelle rapide et important, le Crédit Agricole devient la première entreprise insulaire. C'est de par son intervention que sera créée de toutes pièces une agriculture moderne.

De 1972 à 1977 : la crise agricole

La Caisse Régionale, dont le développement se confond intimement avec celui de la région Corse, se trouve confrontée à la crise agricole et plus spécifiquement aux chocs rencontrés par l'agriculture locale.
L'Etat reconnait finalement l'existence d'un problème spécifique à l'agriculture corse et initie des mesures en sa faveur qui se succèderont à intervalles réguliers. Sous la poussée des évènements politiques régionaux, le Crédit Agricole de la Corse, créancier exclusif de l'agriculture locale, affronte désormais les réalités de son environnement socio-économique perturbé.
La Caisse Régionale n'ayant pas diversifié ses risques est centrée sur la difficulté des exploitants, à l'issue de cette période, elle enregistre une multiplication des impayés agricoles, et un premier déficit d'exploitation.
Les années 1975-1977 resteront marquées par la mise en œuvre des mesures gouvernementales en faveur des agriculteurs insulaires.

De 1978 à 1990 : la banque régionale moderne

Cette période consacre le redressement considérable de la Caisse Régionale qui, d'année en année, augmente son chiffre d'affaires et fait face aux difficultés insulaires.
En 1986, la Caisse Régionale se dote d'un projet d'entreprise dont les objectifs, pérennisation et implication dans le développement régional, reflètent le dynamisme et l'homogénéité de l'équipe dirigeante et souligne sa volonté de mener l'entreprise au sommet.
Recherche de nouveaux créneaux, orientation vers les produits à forte valeur ajoutée, service à sa clientèle sans cesse amélioré, voilà simplement la politique qui a permis à la Caisse Régionale d'enregistrer des résultats positifs : 35% de part de marché en matière de collecte de l'épargne, 50% de part de marché en matière de distribution de crédit.

De 1991 à l'arrivée de l'Euro

Dans un contexte de concentration de 60 à 40 Caisses Régionales au plan national, le Crédit Agricole de la Corse décide de continuer à se battre pour préserver son autonomie.
En 1994, la Caisse Régionale entre dans une ère nouvelle pour promouvoir un type de croissance original, fondé sur la maîtrise de la technologie et du savoir-faire des hommes.
Après la crise de 1998 sans précédent dans son historique, la Caisse Régionale affronte un nouveau challenge, celui de la reconquête.
Ses principaux axes stratégiques sont tournés vers l'avenir et la restauration de ses équilibres financiers.
Développement de la politique commerciale appuyée sur une nouvelle organisation de l'activité et orientée sur le marché des Particuliers. 
Mise en place d'une politique de récupération active des créances risquées et maîtrise des charges. 
Poursuite des investissements technologiques au service de la clientèle. 

De 2002 à 2007, la reconquête

La Caisse Régionale a restauré ses équilibres et repris sa marche en avant. 
Après cinq années consécutives de progression, elle a réalisé en 2007 l’une de ses plus belles performances économiques, dégageant un résultat net voisin de 10 millions d’euros.
Son redressement est acquis. Elle est à présent une entreprise saine, solide et rentable. 
Elle a renforcé ses positions de banque leader en Corse ; elle draine près de 25% de l’épargne et distribue 27% des crédits dans l’île.
CREDIT AGRICOLE SA, premier groupe bancaire en France, leader de la banque et de l’assurance en Europe détient son capital social et lui fournit les moyens de son développement depuis plus de 10 ans. Grâce à cet appui la Caisse Régionale va plus que jamais poursuivre son œuvre de soutien et d’accompagnement du développement de l’économie, de l’agriculture et de l’emploi dans notre région.

«2008-2010, Ensemble construisons l’avenir !»

Consciente de sa responsabilité dans l’avenir de l’Ile et attachée à sa mission de « Banque Régionale » de la Corse, la Caisse Régionale développe un Projet d’Entreprise mobilisateur et ambitieux dont l’expression est : «Ensemble construisons l’avenir ! ». Dans cette perspective plusieurs chantiers structurants sont menés sur la période : la rénovation complète du réseau des 28 agences, le changement du système informatique au profit d’un modèle orienté client et adapté aux nouvelles technologies en vigueur dans toutes les Caisses Régionales du Groupe.
La Banque Régionale leader sur son territoire affirme également son identité en lançant le premier Livret d’Epargne 100% corse et des moyens de paiement affinitaires (carte bancaire et chéquier bilingue français/corse). Elle crèe enfin la première fondation d’entreprise corse « A Fundazione » pour soutenir les initiatives dans le secteur social, du développement durable, culturel et innovation (plus de 200 000€ ont été investis sur 12 projets). La dotation à cette fondation reçoit chaque année une partie des revenus des produits affinitaires.
Plus d’infos sur le site A fundazione

«2015-2018 : Andemu !»

Un nouveau plan quadriennal de développement accompagne aujourd’hui la Caisse Régionale dans sa dynamique de construction d’un modèle de croissance centré sur le service client.
Mettre le client au cœur de ses actions au quotidien est sa première ambition : un accueil irréprochable et une écoute attentive, un professionnalisme et une qualité de service sans cesse optimisés, des produits performants, des services personnalisés et une vraie proximité dans la relation multicanale d’aujourd’hui…
En tant que banque régionale profondément ancrée dans son territoire le Crédit Agricole accompagne le développement économique insulaire, et s’affirme comme une entreprise citoyenne assurant une responsabilité sociétale sur le territoire de la Corse.
Etre la Banque du territoire corse, investie et responsable, à la pointe de l’innovation, offrant quotidiennement à ses clients l’excellence relationnelle et opérationnelle, avec un souci permanent de leur satisfaction, telles sont les priorités du Crédit Agricole de la Corse.
« Ambitieux pour notre île, utiles pour nos clients… Andemu ! 2015-2018 »