Partagez ce contenu

Le magazine particuliers

Prêt à taux zéro : comment en bénéficier en 2018 ?

Le Prêt à taux zéro (PTZ), prêt sans intérêts à rembourser ni frais de dossier, peut donner un coup de pouce à votre premier achat immo, aux côtés d’un emprunt immobilier classique. Toutefois, depuis le 1er janvier 2018, les conditions pour en bénéficier ont été revues.

Imprimer cet article

Le PTZ, comment ça marche ?

Le Prêt à taux zéro est un prêt sans intérêts (les intérêts sont pris en charge par l’Etat). Sa durée totale varie entre 20 et 25 ans. Il comprend une période de différé de 5 à 15 ans (selon vos revenus, le nombre d’occupants du logement et la localisation de votre bien), durant laquelle vous n’aurez à payer aucune mensualité. Ce différé vous permet de commencer par rembourser votre prêt bancaire principal, avant de commencer à rembourser le PTZ.

Avez-vous droit au PTZ 2018 ?

Vous pouvez bénéficier du Prêt à taux zéro en 2018 sous conditions de ressources, et si c’est la première fois que vous achetez un logement, ou si vous n’avez pas été propriétaire de votre logement principal au cours des deux dernières années.
Les conditions pour bénéficier du PTZ pour un achat immo en 2018 viennent d’être restreintes, et diffèrent selon que votre projet d’acquisition concerne un logement neuf ou ancien.

Vous aimerez aussi : Immobilier : Les 8 changements 2018 à connaître

Vous achetez un logement neuf ? Le PTZ 2018 ne finance plus que à 20 % de votre achat en zones B2 et C

Depuis le 1er janvier 2018 en effet, pour l’acquisition d’un logement neuf dans les zones les plus tendues en matière de logements (zones A et B), la part maximum du coût de l’opération couverte par le PTZ reste fixée à 40 %. Elle est abaissée à 20 % dans les zones rurales et les villes moyennes (zones B2 et C).

Vous le saviez ?
Avec e-immobilier du Crédit Agricole, faites votre simulation de prêt immobilier 100% en ligne et obtenez une réponse de principe immédiate et personnalisée

Vous achetez un logement ancien ? Le PTZ 2018 se concentre sur les zones B2 et C

En 2018, le PTZ pour l’achat d’un logement ancien est réduit aux zones B2 et C. Son montant peut représenter jusqu’à 40 % du coût à condition que vous fassiez des travaux représentant au moins 25 % du coût total de l’opération, et ce, dans un délai de trois ans.

Bon à savoir
Pour connaître le « zonage » de votre projet d’achat immobilier pour le PTZ, vous pouvez utiliser un simulateur officiel en ligne.

© Uni-éditions – janvier 2018.

Offre soumise à conditions selon la réglementation du Prêt à taux zéro en vigueur au 01/01/2018.
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur.
S’agissant d’un prêt concernant l’acquisition ou la construction d’un logement ou simultanément une acquisition et des travaux, vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.

Imprimer cet article